Comment faire pour acheter un appartement en Espagne ?

acheter un appartement en espagne

Pourquoi acheter un appartement en Espagne ? Après une chute continue de l’ordre de  -7 %  par an, le prix de l’immobilier en Espagne  a reculé jusqu’à  40 %. Depuis le début du 2ème trimestre 2015, le prix commence à se stabiliser, c’est le moment d’acheter une maison dans la péninsule.

En effet, la stagnation du prix signifie qu’il est à son niveau le plus bas et il faut profiter de ce seuil pour investir ou acquérir un bien immobilier. Il est donc important de savoir comment acheter un appartement en Espagne avant de se lancer. Voici quelques conseils qui s’avèrent être utiles.

Comment sortir gagnant d’un achat appartement en Espagne ?

 

Les avantages de l’achat appartement Espagne ne sont plus à démontrer : prix convenable, large choix de maison, beauté du paysage, style de vie relaxant, climat favorable, …  Cependant, il faut connaitre quelques astuces pour affronter la situation locale :

  • Le prix: si c’est dans les provinces de  Valence, de Cadiz et  de Murcie qu’on trouve les appartements les moins chers d’Espagne, c’est à Malaga, à Barcelone et à Madrid que les appartements sont les plus chers. La plus belle région pour s’installer est par contre dans la province d’Almeria (320 jours de soleil/an). Il faut tout de même faire une comparaison de prix avant de se lancer.
  • Le paiement : les Espagnols sont adeptes du paiement cash pour éviter de payer des impôts. Ils déclarent souvent un montant inférieur aux prix réels dans l’acte de vente et prend le 20 % restant au comptant. Le prix y est souvent négociable (de 5 à 20 % de réduction) surtout pour le montant non déclaré.
  • Les pièges du montant non officiel: il faut bien entendre par là que le montant inscrit sur l’escritura est inférieur au prix réel payé par l’acheteur. De ce fait si ce dernier compte vendre dans l’immédiat la maison acquise, il serait pénalisé par le « plus value » en vendant celle-ci à un prix qui lui est bénéfique. En plus, si les détenteurs de droit de priorité prévalent leur droit et saisissent le bien, ils ne paient que le montant déclaré par le vendeur et c’est seulement ce montant qui sera remboursé à l’acheteur.
  • L’importance de la visite: pour bien constater de visu l’état réel de l’appartement et éviter les pièges pour les annonces dolosives.

 

Différentes appelations de maison et définir celle qu’on veut acquérir en Espagne

 

Premièrement, les espagnols ont une autre notion pour définir chaque type de maison et il faut bien les maîtriser pour décrypter les annonces. À part les définitions habituelles en T3, T4, F2, F4, etc., voici la dénomination de quelques maisons en Espagne :

  • Apartemento: petit appartement situé dans les zones touristiques en montagne ou au bord de la mer. Idéal pour passer les vacances.
  • Bungalow: en général un bungalow est une maison à étages ; en France le terme désigne une petite habitation touristique, mais dans la région de Valence et de Murcie, un bungalow est une villa de 2 à 4 étages avec terrasse et piscine.
  • Chalet: villa construite sur un terrain entre 800 – 3 000 m² avec au moins 1 étage. On trouve habituellement un jardin, une piscine, des arbres fruitiers et un porche dans les chalets ibériques. Les espagnols utilisent les chalets pour passer leur week-end d’où la présence de barbecues sur certains.
  • Piso: appartement implanté dans une ville ou un village avec jardin et piscines et aires de jeux. Parfois on peut y  trouver un terrain de tennis.
  • Local : se trouvant au rez-de-chaussée d’un immeuble ou d’une maison, mais il faut faire attention si l’achat est dans le but d’en faire un local de commerce car il se peut que l’activité prévue ne soit pas autorisé sur le site.
  • Finca : l’équivalent des mas provençaux français. Grandes propriétés campagnardes au milieu des secteurs boisés, maison entourée d’arbres avec patio, terrasse et  Hormis leur beauté, les fincas sont beaucoup plus chers à entretenir

Deuxièmement, il convient de définir au préalable la situation géographique (centre-ville, campagne,  plage, site commercial, voie de communication…) du bien et préparer le budget correspondant afin de faciliter la recherche.

Les démarches administratives et légales qu’il faudrait entreprendre

 

Pour éviter les mauvaises surprises, il faut connaitre quelques réglementations spécifiques de l’immobilier avant d’acheter en Espagne :

  • Les droits des tiers: les voisins et les locataires ont le droit de priorité sur une maison à vendre. Ce qui veut dire que le vendeur doit publier une annonce pour signifier qu’il met en vente sa propriété.  C’est seulement après un délai légal de 30 jours qu’il peut procéder à la vente si les voisins ou les locataires ne se manifestent pas. Dans le cas contraire, le détenteur de droit de priorité peut déposer la somme inscrite dans le contrat au tribunal et il sera le propriétaire final de la maison au dam de l’acheteur.
  • Les impôts : le «plusvalia » (plus value) pour le vendeur et les impôts locaux pour l’acheteur. Le plusvalia est un impôt sur l’augmentation du prix du bien depuis son acquisition par le propriétaire jusqu’au moment de sa vente. Les impôts communaux et étatiques ne sont pas chers en Espagne. Par contre, il faut ouvrir un compte bancaire sur place pour pouvoir les payer et pour régler les factures relatives à l’immeuble (eau, électricité, etc.)
  • Le NIE: la loi espagnole exige à tout étranger (même pour les citoyens de l’UE) la possession du « Numero  de identidad de Extranjero » (carte d’identité pour un étranger)  avant qu’il puisse acheter une maison en Espagne. Le NIE servira dans toutes les démarches relatives à l’acquisition et la possession d’un appartement dans le pays (contrat de vente, registre de propriété, paiement d’impôt,…)
  • Le « Escritura »: acte d’achat notarié (preuve légale de l’achat). Le vendeur doit être en possession de ce document pour prouver que le bien lui appartient. À son tour, l’acheteur obtiendra son titre de propriété avec l’aide d’un notaire de son choix.

Auteur de l’article : La rédaction

1 commentaire sur “Comment faire pour acheter un appartement en Espagne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *