Investissement participatif : les points à connaitre

investissement-participatif

L’investissement participatif, appelé aussi le crowdfunding, est une autre manière de financer des projets de création d’entreprise qui utilise internet comme un pont reliant les porteurs de projet et les personnes qui souhaitent investir dans ces projets. Il s’appuie ainsi sur les réseaux sociaux et les plateformes communautaires sur le web.

Grâce au financement participatif, les personnes ayant des projets professionnels ou personnels peuvent être mises en relation avec les personnes ayant des capacités de financement. C’est une méthode ancienne, toutefois elle fait l’objet d’un large enthousiasme aujourd’hui en raison de sa simplicité de fonctionnement et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements. C’est donc une forme de financement de projets professionnels et de projets particuliers faisant appel à l’épargne des ménages et des entreprises. Rien qu’en France, entre 15.000 et 20.000 projets sont lancés chaque année grâce au financement participatif.

Le principe de l’investissement participatif ?

Le principe De l’investissement participatif est de collecter une multitude de petites sommes afin de financer des projets plus ou moins importants dans des domaines très variés. Il permet ainsi à un entrepreneur de financer le lancement ou la mise en œuvre de son projet grâce aux apports financiers individuels des participants convaincus par l’intérêt dudit projet. Il existe plusieurs formes de soutiens du projet participatif, à savoir :

  • L’achat de titres, lorsque le contributeur acquiert des titres dans l’entreprise dans laquelle il a investit ;
  • Le don ou la contrepartie en nature, lorsque le soutien apporté par le particulier investisseur soit sous forme de don sans aucune contrepartie. Quelques fois, le contributeur reçoit une compensation en nature tels qu’un objet ou une citation de la part du porteur de projet en échange du don ;
  • Le prêt lorsqu’il s’agit d’un prêt avec ou sans intérêt.

 

Chaque contributeur propose alors le montant de son choix suivant ses capacités d’épargne. L’investissement participatif entre, en effet, dans le cadre de l’économie solidaire. Les contributeurs ne sont pas motivés par la recherche de profit mais tout simplement par le fait de participer à un projet qui les intéresse et qui a leur confiance. Les particuliers investisseurs peuvent être des personnes privées, des personnes morales ou encore des entreprises.

Finance participative : quels sont les avantages ?

Le crowdfunding présente de nombreux avantages aussi bien pour les porteurs de projets que les investisseurs.

En effet, en investissant dans un projet participatif, le particulier investisseur ne court pas de risque si le projet n’est pas collectivement soutenu. Il peut également diversifier ses initiatives de soutien à des projets innovants.

Pour les porteurs de projets, grâce au financement participatif, ils ont un accès direct à une communauté impliquée dans le processus de création. Par conséquent, ils peuvent mettre en place le plan de marketing avant la mise en œuvre réelle du projet. Ils peuvent aussi financer des projets parallèles liés à un projet plus global.

Qui peut bénéficier d’un investissement participatif ?

En quelque sorte, tout le monde peut bénéficier d’un financement participatif. En effet, les sites de financement participatif hébergent des projets qui correspondent aux divers secteurs et activités tels que la création comme le design, les arts, la musique ou le cinéma, le high-tech et l’e-commerce notamment les concepts d’e-boutique innovants, le web, la mode, le sport, l’édition, les services innovants aux personnes, les projets associatifs et à vocation sociale ou humanitaire, les voyages ainsi que l’environnement et le crowdfunding immobilier.

En général, les critères de sélection de projets se fondent sur 4 critères, à savoir leur caractère innovant, leur aspect collectif ou communautaire, leur utilité et leur description.

Auteur de l’article : La rédaction

3 commentaires sur “Investissement participatif : les points à connaitre

    […] se demande que faire avec 100000 euros, on pense immédiatement à un investissement. Mais pour investir 100000 euros, il convient de […]

    Crowdfunding Immobilier

    (27/01/2016 - 17:36)

    Merci pour cet article qui donne effectivement un avis tout à fait intéressant sur le développement de l’investissement participatif. Les avantages sont déjà tout trouvés, à voir maintenant ce que cela donnera sur le long terme.

    Emilie

    (09/03/2016 - 15:14)

    Merci pour votre article, l’investissement participatif est également appliqué à l’immobilier locatif. Le but est d’acheter à plusieurs un bien immobilier et de se partager les loyers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *