Investir dans les chambres d’hôtes et gîtes !

création chambre d hote

Est il toujours d’actualité d’investir ou d’ouvrir des chambres d hôtes et gîtes en France ? Le secteur des meublés de tourisme est un marché porteur et constitue un bon projet d’investissement. En général, ceux qui investissent pour l’ouverture d’une chambre d’hôte ou d’un gîte sont les gens qui préparent leur retraite. Toutefois, des jeunes investisseurs se lancent également dans l’aventure. Toutes activités se réfléchis et plus particulièrement dans le secteur du tourisme !

Qu’est-ce qu’un gîte et une chambre d’hôtes ?

Chaque année, des millions de touristes viennent découvrir la France. D’ailleurs, pour la plupart des touristes, les chambres d’hôtes restent la meilleure option d’hébergement. En effet, en France, plus de 3.200 hébergements labellisés Gîtes de France sont ouverts par des particuliers chaque année.

Annonce
  • Le gîte

Un gîte est une structure pouvant accueillir au moins quatre personnes est équipée d’une cuisine et de sanitaires.Il peut s’agir d’un bien familial ou d’un bâtiment qui sera acheté et rénové conformément aux exigences du label Gîtes de France. En fonction du niveau de confort choisi par le propriétaire, le gîte se décline en trois, quatre ou cinq épis.

  • La chambre d’hôte

Il s’agit d’une chambre meublée chez l’habitant et qui reçoit des touristes pour une ou plusieurs nuitées contre rétribution. Les chambres d’hôtes proposent au maximum cinq chambres. Le petit-déjeuner est toujours inclus dans le prix de la nuitée. Certaines chambres d’hôtes proposent également la formule « Table d’hôtes » où on peut découvrir une autre façon d’apprécier la cuisine régionale et la convivialité.

Comment réussir son investissement dans les chambres d’hôtes et les gîtes ?

Les chambres d’hôtes et les gîtes sont très prisés par les touristes parce qu’elles permettent de découvrir une autre facette de la France, dont son patrimoine et son terroir. Nombreux choisissent l’investissement immobilier pour ouverture chambre d’hôtes et gite, cependant cette activité n’est pas toujours rentable, à moins de n’être très vigilent sur certains critères tels que l’étude de marché ou encore le choix de la zone géographique.

En effet, afin d’éviter les mauvaises surprises et les fermetures précoces de votre établissement, il convient d’effectuer au préalable une étude de marché. Cela permet d’avoir une idée de l’éventuelle rentabilité de son activité une fois celle-ci mise en place.

  • L’étude de marché :

Avant d’ouvrir une chambre d’hôte ou un gîte, vous devez aller à la rencontre de vos futurs clients.Il est alors important de rédiger une étude de marché afin de vérifier qu’il existe bien une demande pour votre offre.  Cette étude permet d’avoir un excellent aperçu de ce que pourrait être la rentabilité de votre projet d’ouverture de chambre d’hôte ou d’un gîte. Il convient alors d’analyser l’état du marché, le potentiel de la zone géographique choisie, du positionnement visé en termes de standing et de prix mais aussi vos attentes. Cette étude vous permet donc de vous lancer dans une aventure prometteuse ou au contraire d’abandonner un projet voué à l’échec.

  • Le choix de l’emplacement :

Le choix de l’emplacement peut avoir un impact fort sur la fréquentation de la chambre d’hôtes ou celle du gîte.En effet, pour réussir, il est préférable d’ouvrir une chambre d’hôte ou un gîte dans une zone attractive et touristique. Ainsi, La proximité de stations de ski permet d’avoir un taux d’occupation très élevé pendant la saison hivernale. Nombreux sont les touristes qui préfèrent le charme d’un hébergement chez l’habitant par rapport aux logements exigus des stations. En été, la proximité d’un sentier de randonnées très fréquenté permettra de capter une clientèle de randonneurs.

Annonce

Il ne faut pas non plus oublier que la création de chambre d’hôte ou de gîte s’inscrit dans un marché local. Il est alors essentiel de créer du lien social entre les différents acteurs locaux. Ainsi, vous devez travailler avec eux et non contre eux. En somme, des magasins, des lieux pour exercer des activités sportives ou encore des airs de jeux pour les enfants à proximité de l’hébergement représentent autant de points à ne pas négliger lors de la création d’une chambre d’hôte ou d’un gîte.

  • La qualité de l’hébergement :

La qualité de l’hébergement joue un rôle clé et décisif dans la réussite de votre investissement. Pour séduire vos locataires, l’équipement du logement est primordial. Ainsi, au minimum, votre chambre d’hôte ou votre gîte doit comporter des luminaires, des systèmes occultant dans les pièces de repos, l’électroménager de base, des ustensiles de cuisine, de la vaisselle ainsi que des éléments de literie. Cependant, pour proposer un hébergement de qualité, il est essentiel d’ajouter du confort supplémentaire à votre location telle qu’une cafetière électrique, un grille-pain, une bouilloire, un robot mixeur ou encore un chauffage d’appoint. Pensez aussi à proposer un lave-vaisselle, un lave-linge et sèche-linge, un four traditionnel ou chaleur tournante.

Dans la salle de bains, notons en particulier les équipements suivants : sèche-cheveux, radiateur sèche serviette, rideau de douche et bien d’autre. Les linges de maison ne doivent pas non plus être négligés : nappes, draps, serviette de toilettes, torchons, serviettes de tables, …

Vous gagnerez aussi plus de point en proposant l’équipement TV-hifi, l’accès internet, le nécessaire de la puériculture pour les enfants, ou encore de petit mobilier tel que de la table à chevet, une table basse de salon, un tapis, …

L’équipement extérieur est aussi à privilégier tel qu’un salon de jardin, des vélos, un barbecue, une piscine, une aire de jeux pour enfant, …

Proposer des produits consommables permet aussi de se différencier de vos concurrences. Fournir tous ces éléments montre à quel point vous prenez soin de vos locataires : café en poudre, filtre à café, sachets de thé, pâtes, riz, sel, poivre, huile, vinaigre, sucre, papier toilette, rouleau essuie-tout, papier aluminium, éponge, sac poubelles, liquide vaisselle, détergents, lessive, désodorisant WC, mouchoirs, cintres, etc. En effet, indiquer la présence de ces produits dans la description de votre location est un point à ne pas négliger.

Par ailleurs, selon une étude réalisée par l’IPEA, 55,3% des Français préfèrent le salon/séjour, 15,8% aiment passer du temps dans la salle à manger, 14,7% portent une attention particulière à la cuisine et seulement 5% s’intéressent à la chambre.

En somme, l’équipement est le critère de « disqualification » qu’il faut particulièrement soigner afin de convaincre et séduire toujours plus de locataires.

N’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet, il intéressera, je suis sur, un nombre important d’internaute !

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *