Les perspectives du marché des banques en ligne !

L’idée de pouvoir gérer ses comptes à distance sans avoir besoin de se déplacer dans une agence est assez ancienne. L’ancêtre de la banque en ligne était Cortal, un établissement créé par BNP Paribas en 1985 et qui fonctionnait par téléphone, courrier et minitel. En 1994, le groupe lance sur le marché Banque Directe, la première banque en ligne. Depuis, le marché a bien évolué.

La multiplication des acteurs sur le marché

En quelques années seulement, et surtout depuis 2010, les banques en ligne se sont multipliées. Il s’agit généralement de filiales de grands groupes bancaires. Par exemple, BforBank a été créé par le Crédit Agricole, Boursorama Banque par la Société Générale, Fortuneo par le Crédit Mutuel, Hello Bank par BMP Paribas ou encore le dernier né de La Poste, My French Bank. D’autres acteurs arrivent également sur le marché comme les assureurs ou les sociétés commerciales comme Carrefour.

La concurrence s’intensifie depuis quelques années et tout particulièrement avec l’arrivée des néobanques. Actuellement, de nombreux sites spécialisés proposent des tests et des comparatifs pour guider le choix des lecteurs. C’est en allant sur ces sites web que vous pourrez trouver des avis sur Boursorama Banque ainsi que sur les autres acteurs du marché. En plus des articles spécialisés, il est également possible de suivre l’évolution du marché en consultant les blogs d’économie.

L’arrivée des banques mobiles

Les banques mobiles sont également appelées néobanques. Elles se distinguent des banques en ligne à plusieurs titres. Premièrement, ce sont des établissements qui ne bénéficient que d’une licence bancaire. Cela signifie qu’elles ne peuvent pas proposer l’ensemble des produits développés chez les autres banques en ligne comme la bourse, l’épargne ou encore le crédit. Les banques mobiles se contentent donc de proposer des solutions de paiement, et de gestion de compte au quotidien par l’intermédiaire d’une application uniquement disponible sur les smartphones.

Les néobanques sont très pratiques pour la mobilité et elles proposent beaucoup de nouvelles fonctionnalités qui permettent d’améliorer l’expérience des utilisateurs. C’est la solution préférée des jeunes aujourd’hui puisque le smartphone est devenu l’unique canal d’accès à Internet pour la plupart d’entre eux.

Les Français encore frileux

D’après les dernières études relatives au marché de la banque en ligne en 2018, il semblerait que les Français soient encore frileux à l’idée d’ouvrir un compte dans une banque en ligne. Pourtant, les spécialistes entrevoient un avenir radieux dans la mesure où plus de 85 % des Français se disent prêts à sauter le pas. Jusqu’à présent, le sentiment de confiance accordé aux banques traditionnelles venait du fait que les clients étaient plus rassurés d’avoir une personne physique à rencontrer pour être conseillés. Aujourd’hui, ce besoin se fait de moins en moins ressentir.

Des perspectives intéressantes

Si le marché des banques en ligne n’a pas encore connu une croissance significative ces dernières années, la tendance devrait certainement s’inverser dans les années à venir. L’arrivée de la jeune génération et son engouement pour les banques mobiles devraient faire évoluer considérablement les choses de manière positive pour les acteurs de ce secteur. La politique de l’État pour favoriser la transition numérique devrait également impacter le marché au point de conforter les prévisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *